L’éditeur de Redmond présente son alternative à la solution d’animation d’Adobe, très répandue. Baptisée Silverlight, elle met l’accent sur la vidéo, dans le but de détrôner Flash sur des plates-formes communautaires telles que YouTube ou MySpace.

Microsoft s’attaque au nouveau marché de l’animation pour sites web. Pour marcher sur les plates-bandes d’Adobe et de sa technologie Flash, l’éditeur a présenté Silverlight, une solution connue jusqu’alors sous le nom de code de WPF/e (Windows Presentation Foundation / Everywhere). Côté utilisateur, elle se présente sous la forme d’un plug-in à télécharger, pesant moins de 2 Mo, qui s’installe dans le navigateur, sur le même principe que le plug-in Flash.

Poster Microsoft Silverlight2 Developer Reference
L’additif fonctionne sans surprise avec Internet Explorer, mais aussi avec les navigateurs Safari d’Apple et Firefox. «Silverlight est donc multinavigateurs et multiplates-formes (Mac/Windows)», souligne la firme de Redmond.

Silverlight permet de visionner des animations de type vectorielles, mais surtout des contenus multimédias intégrant de l’audio et de la vidéo. Microsoft met d’ailleurs l’accent sur les vidéos, basées sur le format maison Windows Media Video.

http://silverlight.net

Charles PARENT

Author Charles PARENT

More posts by Charles PARENT

Leave a Reply

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

All rights reserved Digiconsult.fr